Chronologie

Aux origines, une lutte de pouvoir au sein des enfers...

Art3.JPG

Le Grand Conflit

De toute éternité, les forces de la Lumière et de l’Ombre se sont combattues dans une guerre éternelle : Le Grand Conflit, le vainqueur devant sortir des cendres de l’apocalypse et régner sur toute la création. A cette fin, les Anges du Paradis ont adopté une structure et une discipline strictement guerrière. Les guerriers Séraphins attaquent les ennemis de la Lumière avec des épées de justice, et les Anges sont persuadés que la seule façon de restaurer l’ordre dans les royaumes dispersés est une discipline stricte. Les démons affirment pour leur part que seul le chaos absolu est la véritable nature des choses.

Les batailles du Grand Conflit ont fait rage dans l’espace et le temps, allant même jusqu’à menacé le tissu de la réalité. De l’Arche de Cristal au cœur du Paradis en passant par la Forge Démoniaque des Enfers, les guerriers de ces royaumes éternels vont là où leur conflit sans fin les emmène. Les quêtes légendaires de ces héros sont une source inépuisable de vénération et d’inspiration.

Le plus grand de ces héros fut Izual, lieutenant de l’Archange Tyrael et gardien de l’épée runique Azurewrath. Il conduit un impétueux assaut contre la Forge Démoniaque elle-même, dans le but d’empêcher l’épée démoniaque Shadowfang. Il cherchait à détruire à la fois l’épée et son gardien, mais n’y arriva jamais. Izual fut défait par les légions du chaos, et tragiquement perdu au profit de l’Ombre. Son destin est désormais une preuve supplémentaire que les Anges et les Démons sont prêts à tout pour combattre leurs ennemis.

Bien que le grand Conflit ait perduré plus longtemps que n’importe quelle étoile du ciel, aucun des deux camps n’a jamais réussi à vraiment prendre l’avantage. Les deux camps ont toujours cherché le moyen de renverser le cours des choses en leur faveur. Avec l’ascension de l’homme et du royaume des mortels, le grand Conflit s’est mystérieusement arrêté. Les deux armées arrêtèrent de combattre, attendant de voir quel camp l’humanité finirait par rejoindre.

Les Mortels ont l’unique avantage de pouvoir choisir entre l’Ombre et la Lumière, et tout le monde s’accorda pour décider que le choix de l’humanité serait le facteur déterminant l’issu du Grand Conflit. C’est pourquoi des agents des deux factions descendirent dans le plan des mortels, pour s’assurer leurs faveurs...

Art1.JPG


La Guerre du Péché

Lorsque le Grand Conflit arriva dans le plan des Mortels, il devint la Guerre du Péché. Les Anges et les Démons, déguisés pour passer inaperçus parmi hommes essayèrent de les faire embrasser leurs causes respectives. Au fil du temps, les forces de l’Ombre s’aperçurent que les mortels étaient bien plus sensible à la force brutale qu’à une coercition subtile, et elles commencèrent à terroriser l’humanité pour l’asservir. Les Anges se battirent pour défendre l’humanité contre cette oppression démoniaque, mais bien trop souvent, leurs méthodes austères et les punitions sévères qu’ils infligeaient ne réussissaient qu’à tourner l’humanité contre ceux-là même qui tentaient de la protéger.

Les violentes batailles de la Guerre du Péché ne furent quasiment jamais connu de l’Homme. Seuls quelques âmes “éclairées” surent que des êtres surnaturels marchaient au milieu des hommes. De puissants mortels décidèrent d’accepter le défi de la Guerre du Péché, s’alliant à l’un ou l’autre des deux camps. Leurs combats légendaires firent que ces grands guerriers humains gagnèrent le respect et la haine des enfers. Bien que les démons mineurs obéissaient à ceux qui disposent du pouvoir et de la force, ils maudissent en même temps les humains simplement parce qu’ils existent. De nombreux démons estiment que l’arrêt du Grand Conflit lié à l’avènement de l’Homme est une véritable offense au rôle “plus élevé” qu’ils occupent dans le grand dessin des choses.

Cette jalousie de l’Homme poussa les Démons à des actes de violences atroces et gratuits. Certains comprirent d’où leur venait cette terrible haine et l’utilisa contre les habitants des Enfers. Un de ces hommes, Horazon, prenait plaisir à appeler des Démons et à les astreindre à le servir. Horazon et son frère Bartuc étaient des membres de la Confrérie des Vizjerei, un clan de magiciens orientaux. Ce clan étudiait les démons et avait commencé à cataloguer leur histoire depuis des générations. Grâce à cette connaissance, Horazon réussit à pervertir le travail des Vizjerei et à l’utiliser à ses propres fins démentes. Les démons cherchèrent à se venger de ce mortel, mais Horazon a toujours réussi à se mettre à l’abri dans son sanctuaire magique. Bartuc, le frère d’Horazon, fut finalement attiré par le côté obscur. On lui donna une force et une longévité exceptionnelle, et il combattu aux côtés des légions des Enfers contre les Vizjerei, et même contre son propre frère. Bien que la réputation de Bartuc fut immense dans tous les plans, ses victoires sur le champ de bataille lui coûtèrent un prix terrible. Tout son être, toutes ses pensées finirent par n’être qu’une envie insatiable de sang. Rapidement, Bartuc prit autant de plaisir à se baigner dans le sang de ses ennemis qu’à le répandre, et on le surnomma bien vite le Seigneur-Guerrier de Sang.

Art7.JPG


L’ Exil Sombre

“Sept est le nombre des pouvoirs des Enfers, et Sept est le nombre des Grands Démons”.

  • Duriel, seigneur de la Douleur.
  • Andariel, maîtresse de l’Angoisse.
  • Belial, seigneur du Mensonge.
  • Azmodan, seigneur du Péché.

Voilà les véritables noms des quatre Grands Démons les moins importants. Pendant une éternité, chacun régna sur son domaine dans les Enfers, cherchant à dominer les démons qui les habitaient. Pendant que ces quatre-là passaient leur temps à contrôler les forces qui habitaient dans leurs royaumes, Les Trois Grands Démons conservait le pouvoir absolu sur les Enfers. Les quatre premiers utilisèrent tous les moyens pour parvenir à asseoir leur pouvoir, et c’est ainsi que commence la légende de l’Exil Sombre.

  • Mephistopheles, seigneur de la Haine.
  • Baal, seigneur de la Destruction.
  • Diablo, seigneur de la Terreur.

Les trois principaux Démons des Enfers. Les Trois Frères régnaient sur les quatre autres par la force et par la ruse. Etant les plus vieux et les plus puissants des Démons, les Trois Frères étaient à l’origine de très nombreuses victoires contre les Armées de la Lumière. Bien qu’ils n’aient jamais réussi à prendre pied longtemps au Paradis, les Trois étaient craints à juste raison aussi bien par leurs ennemis que par leurs sujets.

Lors de l’avènement de l’Homme et de l’arrêt du Grand Conflit, les Trois Frères commencèrent à tourner toute leur attention sur la perversion des âmes mortelles. Ils réalisèrent que l’Homme était la clé de la victoire contre le Paradis, et ils changèrent en conséquence l’attitude rigide qui était la leur depuis le Commencement. A cause de ce changement de politique, les quatre autres grands Démons se mirent à remettre en cause l’autorité des Trois, et il y eut un grand conflit entre les Trois et leurs serviteurs.

Dans leur ignorance, les Démons mineurs commencèrent à penser que les Trois avaient peur de continuer la guerre contre le Paradis. Frustrés par l’arrêt de la guerre,

Azmodan et Belial saisirent l’occasion pour tenter de renverser les Trois Frères et de prendre le pouvoir. Les deux seigneurs démons firent un pacte avec leurs suivants, en leur assurant que cette plaie d’humanité n’empêcherait pas la victoire finale des fils des Enfers. Azmodan et Belial mirent au point un plan pour relancer la guerre, s’assurer la victoire de la Guerre du Péché et continuer le Grand Conflit jusqu’à l’Armaggedon. Ce fut le début d’une grande révolution tandis que les Enfers commencèrent à guerroyer contre les Trois.

Les Frères combattirent avec toutes leur sauvagerie, et annihilèrent le tiers des légions rebelles. Au bou du compte, ils finirent par être vaincu par la Mort Cornue, conduite par Azmodan et Belial. Les Trois Démons, privés de corps et affaiblis, furent bannis des Enfers et exilés sur le plan des Mortels, où Azmodan pensait qu’ils seraient piégés pour toujours. De plus, Azmodan espérait que les Anges se lanceraient à la recherche des Trois Frères pour protéger l’humanité, et qu’ils laisseraient ainsi les Portes du Paradis non gardées. Les quelques démons qui avaient combattus au côté des trois Frères s’enfuirent dans le plan des mortels à la suite de leurs maîtres, pour échapper à la fureur d’Azmodan et de Belial.

Art6.JPG

Chronolgie :

964 : Dirigés par Azmodan et Bélial, de nombreux démons inférieurs de l’Enfer se soulèvent contre les Démons primordiaux. Leur rébellion débouche sur l’Exil noir : Diablo, Méphisto et Baal sont exilés des Enfers ardents sur Sanctuaire.

Env. 1004 : L’archange Tyraël rassemble des héros mortels pour créer les Horadrims. Il leur fait don des pierres d’âme et les charge de traquer et d’emprisonner les Démons primordiaux.

1009 : Méphisto est capturé près des jungles du Kehjistan et enfermé sous un temple de Zakarum, dans ce qui deviendra Kurast.

1010 : La piste de Baal est remontée jusqu’au désert non loin de Lut Gholein. Tal Rasha, le chef des Horadrims, se sacrifie pour emprisonner Baal dans une pierre d’âme endommagée.

1019 : Diablo est finalement capturé par un groupe de moines horadriques dirigé par Jered Caïn. Les moines enterrent la pierre d’âme de Diablo près de la Talsande, un fleuve de Khanduras. Un monastère horadrique doté de tout un réseau de catacombes est construit sur le lieu où il est enfoui.

1025 : La ville de Tristram est construite autour du monastère horadrique.

Env. 1080 : Le monastère horadrique de Tristram est abandonné.

Env. 1100 : Les Horadrims, désormais dépourvus de quête à poursuivre, se fondent dans la légende.

1262 : Le seigneur oriental Léoric arrive à Tristram et s’en proclame roi. Il transforme le vieux monastère horadrique abandonné en cathédrale de Zakarum. Son conseiller, l’archevêque Lazare, libère en secret Diablo de sa prison. Le roi Léoric sombre peu à peu dans la folie en luttant vaillamment contre la tentative de possession de Diablo.

1263 : De plus en plus dément, le roi Léoric commence à emprisonner tous ceux qui mettent son autorité en doute et à les faire exécuter pour trahison. Il déclare la guerre au royaume d’Ouestmarche.
Sous l'influence de Diablo, l'archevêque Lazarus enlève et possède l’unique fils du roi Léoric, le prince Albrecht. L'enfant terrifié est alors possédé par Diablo.
Lachdanan, capitaine de l’armée du roi Léoric, revient d’une guerre désastreuse contre l’Ouestmarche et est forcé de tuer le roi. De son dernier souffle, le monarque déchu maudit Lachdanan et ses hommes. Peu après, lorsqu’ils tentent d’en enterrer la dépouille, Lachdnanan et la garde royale sont attaqués par Léoric, ressuscité sous la forme du roi-squelette
L’archevêque Lazare conduit un groupe de villageois dans la cathédrale et les abandonne à un démon boucher assoiffé de sang. La population commence à fuir Tristram.
(Diablo 1) Un héros solitaire arrive à Tristram et triomphe du boucher fétide et boursouflé.
Le héros tue l’archevêque Lazare et vainc le roi-squelette.
Le héros triomphe de Diablo et tente de le contenir en lui. En dépit de ses nobles intentions, son esprit vaillant ne tarde pas à succomber à la corruption du démon. Il devient le Rôdeur noir. Il quitte Tristram et, peu après, des légions de vils démons attaquent et détruisent la ville et ses habitants.

1264 : (Diablo 2) Un groupe de héros se lance dans la quête de vaincre Diablo et ses frères. Ils abattent la démone Andariel et partent vers l’orient, sur la piste du Rôdeur.
Le seigneur démon Duriel est vaincu dans la tombe de Tal Rasha. Il est alors découvert que Baal est déjà libéré de sa pierre d’âme.
Le Rôdeur noir achève de se transformer en Diablo. Méphisto est anéanti sous les jungles de Kurast par le groupe de héros.
Diablo est vaincu. Sa pierre d’âme est détruite, comme celle de Méphisto, à la Forge de l’Enfer.

1265 : Baal et son armée marchent sur le mont Arreat.
Les héros suivent Baal jusqu’au mont Arreat, où aura lieu l’ultime affrontement entre l’homme et le dernier des Démons primordiaux. Les héros triomphent de Baal, mais son armée démoniaque continue à avancer.
L’ange Tyraël découvre que Baal est parvenu à corrompre la Pierre-Monde conservée dans les entrailles du mont Arreat. Comprenant qu’elle ne peut plus être purifiée, Tyraël se résout à la détruire. L’explosion qui s’ensuit pulvérise le mont Arreat, ravage les alentours et décime l’armée de Baal...

Art4.JPG

(Diablo 3) ???

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Diablo III ?

196 aiment, 117 pas.
Note moyenne : (351 évaluations | 13 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

664 joliens y jouent, 1124 y ont joué.